Alerte aux Requins à Sharm el sheikh

Carcharhinus longimanus © wikipedia

Dimanche 5 décembre 2010, s’est produit à Sharm el sheikh un fait extrêmement rare : une touriste allemande âgée de 70 ans a été tuée par un requin. Le drame a eu lieu dans des eaux peu profondes où aucun requin n’avait été repéré ces dix dernières années. Quelques jours auparavant, quatre plongeurs – trois Russes et un Ukrainien – avaient été grièvement blessés dans le même secteur.
Le coupable serait le Carcharhinus longimanus, ou requin océanique, l’une des espèces de requins réellement dangereuses pour l’homme, les autres étant le grand requin blanc, le requin tigre, le grand requin marteau  le requin bouledogue et le requin mako.
Cette information est d’autant plus étonnante que le longimanus est un pélagique, c’est-à-dire qu’il vit en haute mer, et qu’il ne devrait pas rôder si près des côtes.
Ses habitudes se seraient modifiées suite à l’augmentation de rejets comestibles provenant de l’urbanisation des côtes de la mer Rouge, des innombrables bateaux de croisière qui y cabotent et surtout du au shark feeding.
Malheureusement pour les amoureux des requins, la solution envisagée consiste, bien sûr, à se débarrasser de ces spécimens devenus trop proche des humains. Un exemple illustrant combien il est difficile de concilier préservation de la bio-diversité et développement touristique.
En attendant les conclusions des experts internationaux les plages reste fermées.

En savoir plus : plongeur lemondesharknews

actualisé le jeudi 9 décembre 2010

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>